Association Francophone Hypertriglycéridémies Majeures Génétiques

L'hypertriglycéridémie

 

L'élévation des triglycérides dans le sang est une anomalie biologique fréquente qui peut correspondre à des maladies totalement différentes tant sur l'aspect risque que sur la prise en charge.

 

Dans la très grande majorité des cas, il s'agit d'élévation de transporteurs qui assurent à la fois dans le transport du cholestérol et des triglycérides et qui sont appelés des VLDL.

Ces VLDL sont fabriquées dans le foie et distribue les triglycérides aux tissus consommateurs (muscle, tissu adipeux). Cette élévation, bien qu'en grande partie d'origine génétique, est très favorisée par la consommation de sucre, d'alcool ou le surpoids, ou une combinaison de l'ensemble de ces paramètres. On reconnaît cette anomalie par le fait qu'il existe le plus souvent une élévation à la fois des triglycérides et du cholestérol.

 

A côté de cette forme fréquente, il existe une forme beaucoup plus rare qui est liée à l'élévation d'une autre variété de transporteurs qui sont essentiellement faits de triglycérides et transportent très peu de cholestérol. Ces transporteurs sont appelés chylomicrons et ont pour rôle de véhiculer les graisses alimentaires vers le foie. Normalement, ce transport des triglycérides du tube digestif vers le foie sous forme de chylomicrons est très rapide puisque ces chylomicrons sont rapidement transformés en particules plus petites qui sont à leur tour rapidement captées par le foie. Ceci explique que chez une personne à jeun, il n'y a pas de chylomicron détectable ; c'est seulement pendant la période qui suit le repas que les chylomicrons apparaissent puis disparaissent rapidement Il existe une maladie appelée hyperchylomicronémie caractérisée par une élévation de ces transporteurs des chylomicrons Dans ce cas, il y a une augmentation majeure des triglycérides avec un cholestérol qui est le plus souvent normal ou subnormal.

 

Contrairement aux autres formes plus classiques d'hypertriglycéridémie, l'hyperchylomicronémie est une maladie qui est très dépendante des graisses alimentaires que l'on consomme et c'est pour cette raison que la prise en charge se fait essentiellement sur la base d'une alimentation pauve en graisse.